1 exercice simple pour apprendre à lâcher prise

Pour être honnête avec vous, je n’ai pas compris ce que signifiait vraiment lâcher prise avant d’en faire l’expérience moi-même…

Ce n’est pas très surprenant, j’étais à 300% à l’opposé du lâcher prise. J’étais très têtue et surtout… Je tenais à ce que les choses se déroulent comme je l’avais prévu. Pas autrement. Je pensais qu’en me laissant aller, tout allait « partir en sucette ». Je confondais lâcher prise et passivité.

Je pensais également que j’allais me mettre en danger en lâchant prise. J’avais peur de ce qui allait m’arriver (c’est plus confortable de tout contrôler, de tout savoir à l’avance).

Et puis un soir, je me suis rendue compte à quel point je souffrais chaque jour à cause de cet acharnement du détail. J’avais déjà commencé à lâcher prise – à faire confiance – dans ma relation amoureuse. (C’était un challenge qui m’a mis face à mes pires peurs.)

Dans la vie de tous les jours, je restais encore assez rigide, bornée. Je continuais de faire des choses qui me faisaient souffrir : j’avais prévu de faire ça, je ne voulais pas en démordre.

Si je m’étais écoutée, si je n’avais pas été autant obsédée par le résultat, j’aurais peut-être pris quelques (bonnes) décisions plus tôt.

La première fois que j’ai lâché prise sur mon passé, j’ai ressenti une légèreté physique incomparable : au quotidien, j’étais très crispée sans le savoir ! C’est en goûtant à cette détente que j’ai pu prendre conscience de la différence.

Quand on débute, le lâcher prise n’est pas aussi simple que d’appuyer sur un bouton marche/arrêt. Nous portons en nous tellement de crispations, de peurs, de jugements et de manque de confiance… Le processus de déconstruction de fait en plusieurs étapes. Cela se manifeste d’abord dans un domaine où vous vous sentez le plus à l’aise. Et puis avec le temps, si vous êtes ouvert au changement et à l’exploration de soi, le lâcher prise viendra plus facilement.

Dans la formation que je prépare pour le mois d’octobre, il y aura tout un volet d’exercices de lâcher prise. En attendant, voici un exercice utile pour débuter :

Le lâcher prise, c’est avant tout ne pas prendre des décisions sous le coup de l’émotion.

Lorsqu’une situation génère en vous des émotions négatives, arrêtez-vous quelques instants et plongez en vous-même : qu’est-ce que je ressens immédiatement ?

Prendre conscience de votre état, reconnaître son émotion, c’est déjà faire preuve de lâcher prise.

On peut pousser l’exercice plus loin en se questionnant : qu’est ce qui me fait me sentir comme ça, dans la situation actuelle, qu’est-ce qui me dérange vraiment ?

On se retrouve bientôt pour un prochain billet… Cet article vous a plu ? Vous pouvez également me suivre et échanger sur les réseaux sociaux: FacebookTwitterInstagramYoutube

Prenez soin de vous.

signature-canape-vert1

Tu as du mal à passer à l'action ? Tu veux dépasser tes blocages et aller au bout de tes objectifs mais tu ne sais pas par où commencer ? Atelier gratuit en cliquant ici

Publicités

On échange sur le sujet ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s