Mon plan d’action quand tout va de travers.

Quand ça part en couille quand ça va de travers je fais quoi

Rien ne va plus. Les choses n’ont pas tourné comme je m’y attendais. Un imprévu débarque, c’est la cata.

Dans ce cas, qu’est-ce que je fais ?

Ma réaction face à la situation est déterminante !

  • Je prends une pause. Pas de précipitation.
  • Je bois un peu d’eau.
  • Je fais quelques pas pour m’éclaircir les idées.
  • Si la situation est vraiment émotionnelle, je bois régulièrement des petites gorgées d’eau (cela permet de ne pas avoir la gorge nouée et ça ralentit l’envie de fondre en larmes).
  • Je respire un grand coup, profondément, calmement. Si besoin, je reste plusieurs minutes à me concentrer sur ma respiration.
  • Si c’est un problème pragmatique, je commence à analyser la situation: que s’est-il passé ?
  • Je cherche quelques causes possibles sans trop m’y attarder.
  • En me servant des causes possibles, j’établis des solutions potentielles. Parfois il n’est même pas nécessaire d’avoir les causes en tête pour lancer des solutions.
  • Si la situation est trop complexe ou importante, j’utilise un crayon et du papier pour écrire les causes et/ou les solutions.
  • Si c’est émotionnel, je ne me force pas: la priorité est de me calmer, de ne pas prendre de décision dans le feu de l’action.
  • Si la situation peut être mise en attente et que je ne ressens pas le besoin (ou l’énergie) de clôturer immédiatement, je passe à autre chose. Je regarde une série, je fais une balade, je vais voir des amis…
  • Si j’éprouve le besoin de me libérer de la situation mais qu’il est impossible de le faire tout de suite, j’écris tout ce que je ressens/pense sur un papier. Pour une situation pragmatique, j’écris les actions possibles à effectuer pour faire avancer la situation. Ensuite, j’essaie de me changer les idées en gardant quand même un papier et un stylo à portée de main. Dès que quelque chose me traverse l’esprit, je l’écris immédiatement pour ne pas ressasser.
  • Si je me sens trop en danger, si je sens que la situation dépasse certaines limites, je m’éloigne le plus rapidement possible pour me recentrer. Je reviendrais plus tard.

En conclusion: prise de recul, ne pas bloquer les émotions (tenter de les apaiser) et si elles sont vraiment trop fortes, ne pas m’en vouloir: les exprimer sans entrave. Accepter de revenir sur la situation – demander de l’aide – si cela est nécessaire.

Il n’y a pas de faiblesses.

Si l’article vous a plu, vous pouvez également me suivre et échanger sur les réseaux sociaux: FacebookTwitterInstagramYoutube

signature-canape-vert1

Cliquez ici pour participer au Challenge Force Intérieure

Enregistrer

Publicités

3 réflexions sur “Mon plan d’action quand tout va de travers.

  1. Clash émotionnel pour moi aussi en ce moment-même alors ton article tombe à pic.
    Contrairement à autrefois, je me donne la liberté de vivre pleinement l’émotion moi aussi sans chercher à la dissiper de suite et là je vais sauter sur mon journal de bord. =p
    D’un autre côté, c’est bizarre à dire aussi mais en tant qu’artiste, l’émotion de tristesse que je ressens actuellement peut avoir un bon avantage de créer de jolies choses artistiques =p (la fille pas maso du tout!)

    J'aime

    1. Je comprends tellement pour l’énergie artistique !!!!!!!!!!! (En tout cas en ce qui concerne les créations visuelles, pour le texte j’arrive plus facilement à accéder aux énergies dont j’ai besoin). J’espère que ton clash émotionnel s’est calmé ?

      Le journal de bord c’est la vie 😀 😀 😀

      Merci d’être passée par ici !

      J'aime

On échange sur le sujet ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s