Ce que j’attends de la Suède [voyage en sac à dos]

voyage-en-suede

Il y a un an, j’ai décidé de sortir de ma zone de confort: j’avais prévu un voyage en sac à dos pour l’été 2017. Je ne savais pas encore exactement où aller. Irlande, Suède ou Islande ? Par contre, je savais pourquoi je voulais voyager.

Je pense que le voyage (sous n’importe quelle forme) est un outil puissant pour élargir son mode de pensée et booster sa confiance en soi.

Dans cet article d’avril 2016, je développe un peu mes motivations et mes pensées à propos de ma vision du voyage. Aujourd’hui, presque un an plus tard, le projet a avancé. Ce sera la Suède !

Pour un premier voyage, cette destination semblait être un bon compromis. On s’éloigne bien de la France, c’est spacieux, le terrain n’est pas très dangereux… Sans compter tous les petits aspects pratiques du pays, que ce soit les infrastructures utiles pour le randonneur ou le fait que la personne qui m’accompagne connaisse déjà le territoire.

Mon plan se déroulait de cette manière: passer plusieurs jours en compagnie de mon ami qui m’apprendrait tout ce qu’il y a à savoir pour me débrouiller seule, puis enfin, mon exploration du pays en solitaire. Je voulais faire un bout de chemin seule, c’était très important pour moi ! J’avais besoin de repousser mes limites et de me prouver quelque chose.

Aujourd’hui, ma vision et mes envies ont évolué: j’ai décidé de lâcher prise et de voir ce qu’il se passera sur place.

On s’organise pour être le plus libre possible, pour avoir le choix. Chacun aura sa tente, comme ça si nous voulons séparer nos chemins, aucun de nous ne se retrouvera en galère pour dormir ! On pourra aussi rester en duo: je n’ai plus l’obsession absolue de tracer ma route en solo.

Mais ce n’est pas l’évolution la plus importante !

Avec mon ami, il y avait un sujet sur lequel nous n’étions pas du même avis. Lui est plutôt du genre à se laisser porter par le courant, à ne pas trop décider à l’avance. Lorsque j’entendais ça, je devenais nerveuse, presque agacée, énervée. Le fait de m’imaginer voyager sans avoir décidé bien avant de la direction à prendre, ça me rendait dingue.

sude

Je ne voulais pas planifier mon voyage de A à Z, mais c’était capital pour moi de choisir au moins une direction, un but spécifique à l’avance ! De prévoir une ligne à suivre ! C’était vital, je ne pouvais pas envisager de faire autrement !!

C’était le genre de blocage que tu ressens même physiquement; avez-vous déjà eu affaire à ce genre de sensation ? Lorsque tu as l’impression de sentir ton cerveau se crisper, ça donne presque mal à la tête !

Aujourd’hui je suis beaucoup plus apaisée. Je ne vais pas explorer le terrain à l’avance sur Google maps, je ne vais pas visiter les sites touristiques, je ne vais pas choisir d’objectif. Je décide de faire confiance à la vie, de me faire confiance.

Je n’ai plus vraiment d’attentes pour ce voyage. J’ai juste envie d’en profiter, d’être quand ce sera le moment.

J’ai découvert par hasard un blog de récits de voyage, les pigeons voyageurs… J’hésite à lire leurs histoires de voyages. J’en ai envie, mais ne devrais-je pas plutôt partir sans trop m’influencer ? J’en ai déjà lu quelques extraits et cela me plait beaucoup: le ton me rappelle celui de l’ami qui m’accompagnera en Suède. C’est un discours calme, très présent. Apaisant.

On se retrouve dans 15 jours pour un nouvel article. Concernant mon voyage en Suède, je reviendrais vous raconter l’évolution et les préparatifs dans quelque temps ! Prenez soin de vous.

Cliquez ici pour participer au Challenge Force Intérieure

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez la communauté du Canapé Vert sur les réseaux:
FacebookTwitterInstagramYoutube

signature-canape-vert1

Publicités

4 réflexions sur “Ce que j’attends de la Suède [voyage en sac à dos]

  1. Coucou ! Les personnes qui décident de partir voyager comme ça, avec un sac à dos, une tente, et leur motivation, je trouve ça fantastique. J’ai toujours voulu voir ce que ça faisait de partir à l’étranger, très loin d’ici, se sentir libre au milieu de nouveaux paysages, à la découverte de nouvelles cultures. C’est une grande décision à prendre que d’entreprendre un tel voyage et je suis impressionnée par ta détermination. Je te souhaite bonne chance dans tes préparatifs et j’espère pouvoir suivre ton voyage ! Des bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou 🙂 Je pense que j’ai toujours eu cette envie mais qu’elle a vraiment pris forme grâce à mes rencontres. Sans ça, je ne sais pas si j’aurais un jour sauté le pas, « osé » ! J’avais une grosse tendance à me mettre dans une case et à me dire que je n’étais pas capable d’en sortir (que je ne le méritais même pas ! 😮 )

      Merci pour ton super commentaire, je reparlerais de mon voyage c’est certain ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. C’est merveilleux que tu partes en Suède ! Tu vas voir, c’est un pays magnifique. Comme nous, ils ont leur lot d’aléas politiques, mais il n’en reste pas moins que leur culture et leur mode de pensée ont ce petit quelque chose de chaleureux et attachant.

    Les gens paraissent un peu froids de prime abord ; si tu montes dans un bus et que tu t’assois quelque part, ils feront tout pour d’abord occuper les sièges les plus éloignés (en France aussi cela dit, mais à moindre échelle).

    Cependant, quand l’abcès est crevé, ce sont des personnes adorables et géniales. Et puis : LA LANGUE. Je sais que je suis un peu bizarre, mais j’adore les sonorités germaniques (le suédois est très facile à apprendre quand on connaît l’anglais et l’allemand).

    Bref, tout ce blabla pour en fait dire que je te souhaite un superbe voyage ! J’espère pouvoir suivre tes pas très bientôt ! 🙂

    Bisous,

    Marion

    http://www.mangue-coco.com

    Aimé par 1 personne

    1. Héhéhé, je verrais ça lorsque je prendrais les transports en commun ! Ceci dit, penses-tu que ce soit uniquement dans les villes ? La majeure partie de mon voyage se passera en dehors des « grandes » villes. Concernant la langue, je suis en train de l’apprendre. Au début j’avais une mauvaise opinion (j’avais juste entendu les voix de la méthode de langue d’un ami et cela ne m’avait pas plu du tout !) puis, lorsque j’ai entendu du suédois dans une vraie situation, j’en suis presque tombée amoureuse.
      Merci pour ton commentaire ! 🙂

      J'aime

On échange sur le sujet ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s