Quand Facebook m’a rendu malade…

Informations anxiogènes Facebook

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vais vous parler d’une découverte que j’ai faite il y a quelques semaines…

Je ne me sentais pas très bien, j’étais en permanence inquiète. J’avais une boule au fond de la gorge en pensant à mon futur, une incertitude angoissante planait sans cesse sur mes épaules. Je ne voyais qu’une seule issue: partir du pays, définitivement. Fuir les évènements, la politique, nos lois… Je n’avais aucun espoir et je pensais que mes projets étaient perdus d’avance.

Pleine de questions existentielles et écœurée par toutes les injustices, j’ai discuté avec des amis… Au bout d’un moment j’ai compris: Facebook me rendait malade.

Je consultais souvent mon fil d’actualité; certains de mes contacts postaient énormément d’articles, vidéos et statuts en rapport avec les combats politiques et éthiques de cette année.

Même si je ne regardais pas toutes les vidéos ni ne lisais les articles, je voyais quand même le titre et les commentaires. Cela suffisait pour alimenter l’anxiété. Je descends sur mon fil d’actualité… Un, deux, trois statuts qui parlent de problèmes sociaux et économiques du pays, des luttes citoyennes… Indignation… Effarement… L’impression d’être prisonnière… Pessimisme…

Lorsque je me suis rendue compte de l’influence que cela avait sur moi, j’ai décidé de prendre les devants.

Nous n’avons pas à subir ce flot d’informations anxiogènes, nous sommes maîtres d’une grande partie des choses que nous voyons.

Certaines infos viendront à nous qu’on le veuille ou non, mais filtrer ce qui nous rend mal réduit considérablement toutes ces « agressions ». Dans mon cas, j’ai tout simplement masqué certains de mes contacts de mon fil d’actualité. Cela fait longtemps que je ne regarde plus la télé et je ne lis pas particulièrement les journaux, cette source d’anxiété provenait uniquement de Facebook.

Ce n’est pas une fuite de la réalité. J’aime me tenir au courant des actualités, seulement c’est lorsque je le décide. Pour moi, il y a un temps pour tout. Je n’aime pas être attirée par une information scandaleuse alors que je m’étais connectée pour parler avec un ami. Entourée constamment d’un tas d’informations négatives, ça me déstabilise, oui !

J’aime avoir conscience des choses, je pense que la fuite n’est pas une bonne solution. Mais je souhaite aussi cultiver mon bien-être, ne pas dépenser toute mon énergie dans des idées noires et pessimistes. Alors j’établis des limites saines, tout simplement.

Et vous, vous êtes-vous déjà senti agressé par un flot d’informations anxiogènes ? Avez-vous arrêté de suivre certains fils d’actualité/médias, avez vous fait des démarches pour vous informer autrement ? Racontez-moi tout 🙂

Tu as du mal à passer à l'action ? Tu veux dépasser tes blocages et aller au bout de tes objectifs mais tu ne sais pas par où commencer ? Atelier gratuit en cliquant ici

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez la communauté du Canapé Vert sur les réseaux:
FacebookTwitterInstagramYoutube

signature-canape-vert1

Publicités

5 réflexions sur “Quand Facebook m’a rendu malade…

  1. pour moi c est plus la désinformation que je fuis.. les sites de fausses nouvelles par exemple car pour le reste j’aime me tenir au courant de ce qui se passe dans le monde. sinon je bloque les publications auquels je ne m’intéresse pas…

    J'aime

    1. J’avoue que ces sites qui manipulent/inventent des infos c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. J’ai l’impression qu’ils font exprès pour alimenter des psychoses ou des trucs comme ça… =/

      J'aime

  2. C’est ce que je fais depuis quelques semaines… c’est très dur, parce que je recherchais cette information tout de même, sans comprendre à quel point elle me rendait anxieuse et tendue. J’ai l’impression d’être en sevrage et de redécouvrir les heures !
    Il y a un temps pour tout, tu as raison !

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis tellement d’accord… Je m’amuse à ne plus suivre chaque personne de ma liste d’amis se liant trop aux « choses négatives ». Je vais sur Facebook pour me détendre, pas pour manger de la désinformation, l’actualité déprimante ou encore les combats personnels de chacun. Si je respecte cela, je refuse qu’on me l’impose. Ainsi, j’ai choisi de faire en sorte que mon FB reste un lieu positif, il y a d’autres environnement pour le reste.

    Aimé par 1 personne

On échange sur le sujet ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s